CASTANET (châtaigneraie)

La création

En 1836, une lettre avait été écrite au préfet car la commune de Castelnau était trop grande.
En 1837, la commune de Castelnau fut divisée en deux communes «Castanet et Pradinas» .

L’ancien régime

CASTANET, ou Castanet Peyralès comme était appelé ce village sous l’Ancien Régime, est un bourg aux maisons typiques de l’architecture du Ségala.
On y trouve encore de grands corps de bâtiment ou de simples maisons aux toitures de lauzes dont certaines possèdent une tour carrée.
Village fortifié au XVème siècle, Château des Arnal (XV ème siècle), puis des Solages, seigneurs de Tholet (XVIème siècle), refait au XVIIIème siècle.

Ancienne commune de Castelnau
Ancienne commune de Castelnau

Le prieuré de Castanet jadis Castanet Peyralès, dédié à Saint Jean Baptiste était à la collation du chapitre de Rodez (archidiacre de Millau). Le dernier prieur fut l’abbé de Grimaldi auteur des Bénéfices du diocèse de Rodez (av 1789).
L’église datant du XIIème siècle fut restaurée en 1562 par Géraud Dumas, dit Coppin, maître maçon de Rodez, puis en 1580 par Jean Salvanh, maître de l’œuvre de la Cathédrale et encore en 1739.
Elle abrite une vierge dorée à l’ancienne et une statue de Saint Jean-Baptiste au-dessus du portail.

LARDEYROLLES Prieuré de Saint Saturnin à la collation de l’évêque.
L’ Eglise date du XVème siècle, a été restaurée (culots anciens). L’existence d’un château au XIII ème siècle serait évoqué mais cette information n’a pas été confirmée par des sources officielles.
La Chapelle Saint Joseph, située sur l’ancien grand chemin de Sauveterre à Colombiès est une fondation de Dominique Azemar , prêtre de Sauveterre en 1660

Sever était une Villa donnée au chapitre de Rodez en 920-923. Sever était le Lieu de naissance de l’abbé Pierre Dalmayrac , exécuté le 12 octobre 1794. Il figure sur un vitrail de l’église de Castanet.
En 1941, le célèbre écrivain occitan, Jean Boudou, originaire d’une commune voisine, résida durant quelques mois à l’école de Castanet avant d’être envoyé dans les camps de jeunesse.

Enquêtes pastorales de l’évêque Jean d’Ize de Saléon (1735-1746)

enquetes-pastorales

Quelques images d'autrefois

Prieuré de Castanet, école privée des filles
Prieuré de Castanet, école privée des filles
Mairie à gauche, école publique garçons à droite
Mairie à gauche, école publique garçons à droite
Vue de la route Sever - Sauveterre
Vue de la route Sever - Sauveterre
Ecole des filles - 1958
Ecole des filles - 1958

LO PAIS EN 1771

Enquête qui apporte d’intéressants renseignements sur lo païs nostre vers la fin de l’ancien régime réalisée à partir de l’édition de Louis Lempereur, en respectant l’orthographe originale.

Las parroquias

Castanet, Bossac : Il faut deux heures à un homme à pied pour aller d’une extrémité de la paroisse à l’autre dans son plus grand diamètre, et une heure dans le plus petit.
Combrosa : il faut deux heures pour parcourir la paroisse dans son plus grand diamètre, et une heure et demi dans son petit diamètre.
Lardeirolas : l’étendue de la paroisse d’une extrémité à l’autre on peut y compter une lieue du pays. On croit qu’un homme à pied y employe pour la parcourir en entier environ quatre heures.

Los païsans

Castanet : six cens cinquante-un
Lardeirolas : quatre cens

Nombre d’habitants du bourg qui est le siège de l’église paroissiale

Castanet : cent dix sept
Lardeirolas : quatorze habitants

Los mestiers

Des tisserands et des sabotiers